Pour le plus grand plaisir de nos papilles, la saison du barbecue bat son plein. Pourtant, si on ne prend pas de précautions le barbecue peut vite se révéler nocif. Il est donc temps de faire les bons choix pour des grillades en toute sérénité !

Aujourd’hui, DECLICS vous aide à y voir plus clair parmi les idées reçues et surtout vous propose un éventail d’astuces pour allumer votre barbecue de la façon la plus verte qu’il soit.

 

CE QU’IL FAUT SAVOIR

« Le Barbecue est cancérigène » : vrai ou faux ?

Il a été prouvé qu’effectivement, le barbecue pouvait s’avérer cancérigène, mais le risque peut être limité en adoptant le bon comportement.

Le danger vient du gras qui s'écoule lors de la cuisson des viandes et des poissons, et qui prend feu au contact des braises, carbonisant l'aliment.

Si le danger existe, il doit être relativisé du fait que le barbecue est une cuisson saisonnière, et donc peu fréquente. Le risque potentiel fait encore l'objet d'études. Plusieurs d'entre elles suggèrent que la consommation de légumes en accompagnement des viandes et poissons cuits au barbecue diminuerait le risque de cancer grâce à leur action anti-oxydante.

Nos conseils pour un barbecue sans danger :

  • Privilégier une cuisson lente
  • Placer les aliments à 10 cm au minimum au-dessus des braises. 
  • Toujours retirer les parties noircies des aliments.
  • Toujours bien nettoyer la grille après utilisation.
  • En règle générale, il est conseillé de ne pas dépasser deux barbecues par semaine.
  • Choisir le bon allume-feu.

NB : Malgré une croyance très répandue, le type de barbecue utilisé ne change rien. Au gaz, électrique ou au bois, aucun n'est à bannir.

Les inconvénients des allume-feu chimiques

Liquides comme solides, les allume-feu chimiques contiennent des gaz hydrocarbures de combustion toxiques qui se mélangent aux aliments et sont sources de nombreux accidents domestiques chaque année (attention aux retours de flammes pour les versions liquides).

Surtout proscrivez l’alcool à brûler qui n’est pas conçu pour les barbecues et est extrêmement dangereux.

Il est vrai qu’un allume-feu chimique est souvent moins cher qu’un allume feu écologique, cependant, les performances se valent. Néanmoins, d’un point de vue sécurité et protection de l’environnement, l‘allume-feu écologique l’emporte très nettement.

Le charbon de bois

Le charbon de bois est non seulement extrêmement polluant mais aussi toxique. Sachez que lorsque vous faites un barbecue, la cuisson dégage en moyenne 6,8kg de gaz carbonique dans l’atmosphère, ainsi que des particules fines. En plus de polluer, sachez que la production d’1kg de charbon de bois nécessite pas moins de 5kg de bois. Ainsi le charbon de bois accentue d’une certaine façon à la déforestation.

 

FAIRE LES BONS CHOIX

Ecologique et rapide : l’allume-feu en laine de bois

Ces allume-feux se présentent sous la forme de bâtonnets, 100%. La laine de bois provient de forêts certifiées FSC ou PEFC. Celle-ci est trempée dans de la cire de bougies recyclées. 

Ce produit présente de nombreux avantages:

  • une durée de combustion plus longue que des allume-feux standards,
  • une teneur énergétique supérieure,
  • une longue durée de conservation,
  • pas de fumée ni d’odeurs.
  • sans risque de retour de flamme.

L’allume-feu maison : la technique du puits à combustion

  1. prenez une bouteille vide,
  2. enroulez la partie basse de la bouteille avec le papier journal un peu froissé,
  3. posez la bouteille ainsi enrobée au milieu du barbecue,
  4. mettez le charbon (ou autre combustible) tout autour, pour faire un tas d'où émerge la bouteille,
  5. retirez doucement la bouteille, en veillant à bien laisser le papier journal dans le barbecue,
  6. vous obtenez ainsi un puits de combustion tapissé de papier journal, au milieu du tas de charbon,
  7. mettez quelques brindilles, petits morceaux de bois, aiguilles de pin ou encore de l’huile de friture usagée dans le fond du puits,
  8. prenez un dernier morceau de journal que vous enflammez pour en faire une mèche, et vous le mettez au milieu du puits,
  9. laissez un bon quart d'heure sans rien faire du tout. Vous constaterez après ce délai que le charbon est devenu un brasier !

Les allume-feux naturels

  • Les brindilles et branchages
  • Les pommes de pin à laisser sécher avant utilisation (un parfum de braise plutôt agréable se dégagera de votre barbecue).
  • Les sarments de vigne sont un excellent combustible, mais il est indispensable qu’ils proviennent de vignes bios car les traitements reçus peuvent être nocifs.
  • Les branches de genévrier
  • Les plantes aromatiques comme le thym, le laurier ou encore le romarin parfument non seulement les grillades, mais il semblerait qu’elles atténuent la formation de substances toxiques.

NB : il est déconseillé d’utiliser des résineux comme combustibles. Evitez ainsi tout ce qui est sapin, thuya ou cyprès parmi d’autres car ils contiennent des COV (composés organiques volatiles) dangereux pour la santé. Idem pour le bois de récupération qui a été traité ou peint.

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour un barbecue écolo ? Avez-vous déjà testé des allume-feu écologiques ? Si c’est le cas, qu’en pensez-vous ?

Notez que tous ces conseils sont également valables pour votre feu de cheminée cet hiver !