Rénover sa maison, c'est toujours un grand projet. Qu'il concerne une ou deux pièces ou l'ensemble de la maison, il demande une forte implication, du temps et de l'énergie.

Alors voici quelques étapes pour vous aider avec ce projet.

CECB

1. Déterminer ses besoins et priorités

Quelles sont les raisons qui vous poussent à rénover votre maison ?
Certaines parties de votre maison sont tout simplement trop anciennes et nécessitent un rafraîchissement complet pour être à la fois plus performantes et agréables à vivre ?
Certaines pièces ont encore une décoration années 80 qui n'est plus tellement à votre goût ?
Peut-être avez-vous besoin de travaux pour être aux normes suite à un changement de réglementation ?

Dans tous les cas, il est important de profiter de vos travaux de rénovation pour rendre votre maison plus efficiente en énergie. Car vos investissements vous permettront d'économiser ensuite sur vos factures.

Avant de commencer votre projet, pensez à faire un audit CECB. D'un coût abordable, l'audit CECB vous permet de faire le bilan de la consommation énergétique de votre maison (C'est la fameuse étiquette verte!). Vous saurez donc à quel point votre maison est ou non efficiente.
Avec la version Plus de cet audit, le CECB+, vous recevez aussi les recommandations pour optimiser votre habitat ainsi que les coûts associés. Vous pouvez donc intégrer ces travaux dans votre plan de rénovation en fonction de vos priorités.

En savoir plus sur l’audit CECB.

 

Choisir son maître d'œuvre

Une fois que vos objectifs et priorités sont fixés, il est temps de choisir votre maître d'œuvre. Engagez quelqu'un en qui vous avez confiance et qui peut produire des références en matière de rénovation. N'hésitez pas à appeler quelques-uns de ces anciens clients pour vous renseigner. Vous saurez ainsi exactement à qui vous avez à faire, ses points forts comme ses points faibles (nul n'est parfait!).

Révisez ensuite l'ensemble de votre projet avec le maître d'œuvre pour entendre ses conseils et suggestions (après tout, c'est lui l'expert).

Sélectionnez avec soin les produits et matériaux qui seront utilisés. C'est une phase importante du projet car il n'est pas facile d’imaginer le rendu final. N'hésitez pas à passer du temps à visiter des showrooms et à demander des échantillons. Demandez à votre maître d’œuvre une visualisation par ordinateur de votre projet. Suite à votre audit CECB, demandez-lui également de vous conseiller sur les produits les plus efficients en terme d’isolation thermique et phonique par exemple, les moins nocifs pour la santé, les plus respectueux de l’environnement et leurs garanties (FSC, non issu de forêt tropical par exemple en ce qui concerne le bois).

Une fois que vous avez choisi tous les éléments, vérifiez leurs disponibilités et temps de commande. La réception des matériaux a en effet un grand impact sur le planning du chantier.

Consruction

C'est également le temps de la mise à l'enquête pour les éléments de rénovation qui le nécessitent. N'oubliez pas de prévenir votre commune et vos voisins des travaux que vous allez réaliser et qui ont forcément un impact pour eux aussi.

3. Réunir tous les intervenants

Avant le début du chantier, organisez une séance avec tous les intervenants (maître d'œuvre, plombier, électricien, vitrier, carreleur...). Il est important qu'ils se rencontrent pour assurer ensuite une communication fluide pendant les travaux.

Remontrez leur les plans et faites leur faire le tour de la maison en précisant à chaque pièce avec le maître d'œuvre ce qui va être réalisé. Veillez à répondre clairement à toutes les questions et tenez compte de leurs conseils et suggestions.

Par exemple, l’électricien peut mentionner que le four placé à côté du réfrigérateur sur les plans de la cuisine peut causer d’importantes déperditions d’énergie.

 

4. Mettre en place

Le chantier va débuter, il est temps de se préparer. Commencez par retirer vos affaires personnelles de la zone de chantier. Videz les tiroirs des meubles, roulez les tapis, ôtez la décoration. Si l'accès à votre cuisine va être limité pendant les travaux, faites-vous une kitchenette dans une autre pièce avec l'essentiel. 

Si c’est l’hiver, pensez à couper le chauffage dans les pièces qui seront en travaux. Avec les allées et venues des ouvriers, les portes vont de toute façon rester ouvertes.

Alors inutile de chauffer l’extérieur !

Consruction

5. La démolition

Votre projet comprend la démolition d'un ou plusieurs murs ? L'équipe de démolition va mettre en place des protections de plastiques pour protéger les zones adjacentes aux murs à supprimer. Vérifiez avec eux l'étanchéité de ces protections. Vous n'avez pas envie de retrouver des éclats ou des tonnes de poussières partout dans la pièce.

Assurez-vous en outre que les frais d’évacuation des gravas sont inclus dans vos offres ou renseignez-vous auprès de votre déchetterie pour en connaître le coût. En effet, les déchetteries communales n’acceptent pas toutes les gros déchets, votre benne devra peut-être être déposée dans une déchetterie plus grande et à même de gérer le traitement de ces déchets de chantier. Un coût au poids vous sera en tous les cas facturé.

 

6. La reconstruction

Viens maintenant le temps de la reconstruction. Les ouvriers reconstruisent les murs – faites le bon choix d’isolation ! Pour la pose des sols – choisissez des parquets de bois certifiés. Lors du remplacement des vitres – optez pour du double-vitrage minimum (à lire sur ce sujet : isoler vos fenêtres. Le plombier et l'électricien sont à l'œuvre pour refaire l'ensemble des connections, vérifiez avec votre fournisseur que votre compteur électrique est toujours aux normes et s’il serait plus avantageux pour vous de passer à un tarif double (heures pleines/heures creuses).
Enfin les peintres repeignent les murs en privilégiant si possible les peintures à l’eau moins nocives pour votre santé et l’environnement, les luminaires sont accrochés et équipés d’ampoules LED et les meubles réinstallés.

 

7. L'inspection finale

Le chantier est terminé. Faites un tour complet de la maison avec le maître d'œuvre. Mettez en lumière les détails qui doivent encore être finalisés et les éventuelles erreurs qui doivent être corrigées.
Si vous avez de nouveaux équipements (chauffage, ventilation, électro-ménager), faites-vous bien expliquer leur fonctionnement par les spécialistes.
En effet, une pompe à chaleur ou une installation de panneaux solaires mal réglée peut perdre tout de son efficience ! En vivant dans votre nouvelle maison, il peut y avoir des éléments qui ne vont pas à l'usage (un robinet qui fuit, une peinture qui s'écaille à un endroit...). N'hésitez pas à faire revenir le maître d'œuvre pour corriger ces détails.

Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter : "Bonne rénovation" ! N'hésitez pas à nous partager vos expériences et vos projets dans les commentaires.