Lorsque l’hiver pointe son nez, qui n’apprécie pas le confort d’une douce chaleur ? Mais comment réduire son empreinte écologique sans faire des dépenses excessives ? Découvrez les différents moyens écolos pour se chauffer et les subventions disponibles.

Se chauffer au bois

Le chauffage au bois émet 12 fois moins de CO2 que le chauffage au fioul et six fois moins que le chauffage au gaz ! Le rendement d’un insert ou d’un poêle à bois offre un rendement thermique de l’ordre de 70 à 80 % (contre 10% pour une cheminée). Si vous habitez dans le canton de Vaud, vous pouvez bénéficier d’une subvention de 3'000.- à 8'000.- CHF environ en remplaçant votre chauffage actuel par un chauffage central avec distribution de chaleur à partir d’un poêle à bois, une chaudière à bûches, un poêle à pellets avec réservoir journalier ou une chaudière à bois automatique. Les subventions sont allouées par la Direction de l’énergie de l’Etat de Vaud dans le cadre du Programme bâtiments national.

 

Pompe à chaleur (PAC)

Utilisant jusqu’à 75 % d’énergie gratuite, le chauffage par pompe à chaleur ne rejette aucune émission de CO2. Vous bénéficiez de l'énergie contenue dans les sols et dans l’air pour vous chauffer. Il existe plusieurs systèmes : air/eau, sol/eau et eau/eau. Le principe consiste à transformer l'énergie selon la mécanique des fluides et de diffuser la chaleur dans toute votre habitation. Même si on leur reproche souvent de consommer de l'électricité pour fonctionner, les pompes à chaleur sont subventionnées à hauteur de 3'000.- à 9'000.- CHF sur le canton de Vaud en cas de rénovation de votre habitation. Elles représentent donc un bon investissement à long terme !

http://declics.romande-energie.ch/articles/economiser-au-quotidien/pompe-a-chaleur-une-solution-de-chauffage-ecologique-et-efficace

 

Solaire thermique sanitaire

Couplés à un chauffage au bois ou à une pompe à chaleur, les capteurs thermiques solaires peuvent chauffer entre 30 et 60% de vos besoins en eau chaude sanitaire. Depuis 2014, le règlement d'application de la loi sur l'énergie (VD) impose aux nouvelles constructions de couvrir au moins 30 % de leurs besoins en eau chaude sanitaire par une énergie renouvelable. L'État de Vaud encourage les installations solaires thermiques pour les rénovations de bâtiments par des subventions de l’ordre de 4’000.- à 8'000.- CHF.

 

Le chauffage à distance (CAD)

Les réseaux de chauffage à distance se développent de plus en plus dans la région lémanique. Ce sont des réseaux construits et mis en place par des professionnels, qui réutilisent la chaleur résiduelle d'activités industrielles pour alimenter des bâtiments d'habitation avoisinant. Pour exemple, le nouvel ensemble immobilier « les résidences du lac » à Morges, alimenté par l’énergie récupérée des eaux traitées par la Station d’épuration (STEP).

 

La maison passive ou bioclimatique

Une maison passive ou bioclimatique est construite sans chauffage, ni climatisation. Le secret réside dans l'orientation de la construction et dans le choix des matériaux. L’installation d'un puits canadien enterré captant la chaleur du sol constituera un bon complément thermique naturel.

 

Plus d’informations :