Chaque année, l’été a des effets dévastateurs sur notre consommation d’eau. Les piscines, les douches à répétition mais aussi et surtout l’arrosage du jardin. Faire son jardin en fonction des contraintes liées à la région où l’on vit et à son climat est une attitude éco-responsable. Il faut avant tout être conscient de ce que l’on plante et des besoins en eaux.

 

Structurer son jardin pour économiser l'eau

Il y a des jardins dont l’ambition est purement esthétique et des jardins organisés en fonction des besoins en eau. Si l’on choisit de rassembler les plantes qui nécessitent un fort apport quotidien en eau, il suffira de les arroser en groupe, chaque soir, après les fortes chaleurs. Un peu plus loin, en mettant ensemble les plantes qui ont seulement besoin d’un apport hebdomadaire et en tenant un calendrier, on évite de noyer la verdure qui aime les sols secs et l’on cesse tout gaspillage. Sans parler du gain de temps !

 

Les bons légumes sans gaspiller l’eau du robinet

Cultiver un potager est un plaisir mais c’est aussi un luxe qui coûte aussi cher en soin qu’en irrigation. Pour que cela ne deviennent pas un fiasco, il y a un certain nombre de règles à respecter afin d'économiser l'eau dans le jardin. Tout d’abord, privilégier les légumes de mi-saison. Ils ont besoin de bien moins d’eau au printemps ou en automne qu’en plein été.

Pour être sûr que l’eau pénètre efficacement dans une terre asséchée par le soleil, il est important de la biner avant arrosage. Il suffit de gratter la terre en surface sans atteindre les racines pour ne pas les abîmer. On peut aussi pratiquer la solution de la bouteille renversée que l’on enfonce légèrement dans la terre. Le goulot se trouve au plus près des racines et l’eau chemine directement vers elles sans abreuver inutilement le sol. Il est également important de pailler les pieds. Cela retient l’humidité, isole les légumes des insectes nuisibles et, une fois venu le froid, évite aussi à la plante de geler.

 

Et les récupérateurs d’eau ?

Récupérer l’eau de pluie est de loin la solution la plus éco-responsable pour économiser l'eau dans le jardin. Il existe des récupérateurs d’eau de jardin, que l’on place au fond du jardin et qui se remplissent au fil des pluies. On les utilise en y branchant ensuite simplement le tuyau d’arrosage. Les récupérateurs d’eau à grande échelle sont enterrés et branchés directement sur l’arrivée d’eau de jardin.

Dans tous les cas, il n’y a pas de petite économie. Même l’eau de rinçage des légumes peut être récupérée pour servir d’eau d’arrosage.