Durant le mois de mars, vous avez certainement pu entendre l’hymne de la Fanfare DÉCLICS. Présentation des trois jeunes musiciens qui l’ont composé.

Pourriez-vous vous présenter à nos internautes ?

  • William : à 31 ans, je suis le papa de la bande ! J’ai commencé à jouer dans une fanfare à l’âge de 7 ans. Aujourd’hui, je suis musicien professionnel et joue dans plusieurs groupes.
  • Léonard, 22 ans : étudiant à l’Ecole de Jazz et de Musique Actuelle de Lausanne, je suis professeur dans une école de Vallorbe. Je joue également dans un groupe de rock.
  • Shems, 19 ans : je suis aussi à l’Ecole de Jazz et de Musique Actuelle. Je donne des cours particuliers. J’ai un groupe de jazz moderne composé de 7 musiciens. J’écris et arrange la musique.

 

Comment avez-vous entendu parler du projet de Fanfare Déclics ?

Léonard : c’est l’administration de l’école qui m’a remis l’annonce. J’ai ensuite contacté William et Shems avec qui j’ai l’habitude de jouer. Nous avons proposé 3 hymnes aux chefs de projet. Et voilà comment est né l’hymne entrainant de la Fanfare !

 

Qu’est-ce qui vous a motivé dans ce projet ?

Nous sommes également sensibles aux économies d’énergie et aux petits gestes éco du quotidien : déplacement en train, tri des déchets, compost, pas d’achat de bouteilles d’eau, etc. L’aspect festif a également été décisif. Nous apprécions de pouvoir jouer entre amis. Et moi (Léonard), j’ai toujours rêvé de faire des caméras cachées !

 

Avez-vous été surpris par les réactions des victimes ?

Non pas vraiment. Ca dépend beaucoup des tempéraments. Soit tu essaies de comprendre et tu restes stoïque, ou soit tu te mets à danser ! William : moi clairement, j’aurai dansé ! Shems : et moi, j’aurai pris ma trompette pour jouer avec !