Il parait qu’il faut tirer un bilan après 100 jours (du moins c’est ce que nos politiques aiment faire).

Alors c’est ce que nous avons décidé de faire. On a un peu plus de 100 jours à notre compteur ECOWIZZ mais ce n’est pas grave.

Nous allons nous cantonner à 4 appareils relativement gourmands de notre ménage. Le frigo, le congélateur, la machine à  laver le linge et le sèche-linge. Je ne vais pas tenir compte du lave-vaisselle étant donné qu’il est neuf et très économe.

En  faisant une moyenne, notre congélateur consomme 187KWh par an. Il a environ 6 ans (classe A)
Notre frigo lui dévore 206KWh l’an. Pas d’étiquette énergie, il doit dater de 2003 (date de réfection de la cuisine par les anciens propriétaires).
Pour notre machine à laver le linge la consommation moyenne se monte à 140KWh. Elle est bien plus récente que nos autres appareils puisqu’elle date de 2011. Ça peut paraître élevé mais à 5 en famille les machines ça va vite J.
Enfin pour finir mais pas des moindres, notre sèche-linge consomme lui 118KWh. Toujours pas d’étiquette énergie. Par contre ça peut être trompeur en regardant sa consommation qui n’est ma fois pas si haute. Nous ne l’utilisons qu’une fois par semaine (mais habits de travail ne sont pas trop dommages).

En regardant maintenant le coût de tous ces appareils, en prenant le KWh à 25cts, ça nous fait pour le congélateur 46,75 Frs, le frigo 51,5 Frs, la machine à laver 35 Frs et pour finir le sèche-linge nous coûte en consommation brute 29,5Frs.

Au vue des prix de ces différentes machines, il ne faut pas espérer amortir l’achat de son nouvel appareil avec les économies d’énergie réalisées !

 Nous ne pensons pas qu’il faille changer un appareil encore en bon état uniquement parce qu’il consomme trop. Si on y réfléchit un peu, ça crée de la demande supplémentaire (parce qu’on va « fréquemment » changer, puisque environ tous les ans une étoile supplémentaire apparaît à côté du A des étiquettes). Qui dit augmentation de la demande dit forcément augmentation de l’offre (loi du marché). Ce qui inexorablement, engendre de la consommation en plus puisque ces machines doivent êtres développées, produites, emmagasinées, déplacées,…  

A notre avis c’est notre société actuelle, dite de consommation qui gaspille trop d’énergie.

Par contre lors d’un achat forcé, là oui, il faut faire le bon choix et prendre des appareils économes. On ne sait pas ce que nous réserve demain et qui sait peut-être que le prix de l’électricité va monter en flèche. On sera alors content d’avoir réfléchi un tout petit peu lors de notre achat. De surcroît, pourquoi consommer de l’énergie en plus alors qu’elle n’est pas nécessaire au fonctionnement d’autres appareils (plus économes).

En conclusion, soyez malins et ne tombez pas dans ce vice de la surconsommation.