Il y a 3 ans nous avons fait des travaux de rénovation dans notre maison. A 1'000 mètres d'altitude, ça valait la peine de réussir à réduire notre consommation de mazout de de 3'300 à 1'250 litres par an !!! Le solaire thermique y est pour quelque chose.

En plus de l'isolation, nous avons investi dans 9 m2 de panneaux solaires thermiques sur le toit et nous avons opté pour un boiler unique avec 2 cuves séparées mais communicantes thermiquement: une cuve de 600 litres pour le chauffage et une cuve de 250 litres pour l'eau sanitaire chauffée par les panneaux solaires.

Avant l'installation du solaire thermique, la chaudière à mazout chauffait toute l'année sur la base du thermostat. Mais maintenant, on arrête totalement la circulation d'eau chaude pour le chauffage pendant les 2 mois "d'été", ce qui nous fait en plus économiser environ 500 kWh d'électricité par année!

Type d'installation:

9m2 représentent 4 panneaux. On aurait préféré en avoir 5 mais notre toit ne s'y prêtait pas sur un même pan.
En fait 3 panneaux solaires thermiques nous suffisent pour chauffer notre eau sanitaire (douches, cuisine etc) à 100% solaire pendant 8 mois de l'année. En cas de surplus,  l'eau chaude solaire chauffe l'eau de chauffage par transfert thermique (c'est comme le bain marie en cuisine!). On a choisi une installation compatible avec le changement de la chaudière à mazout à terme. On anticipe aussi mais si le pire venait au pire, on pourrait encore ajouter quelques panneaux solaires et devenir complètement autonome en énergie de chauffage!

Coûts et subventions:

L'installation complète nous a coûté CHF 17'000 après déduction des CHF 4'000 de subventions. Le 4ème panneau solaire n'a coûté que CHF 2'000 et donc proportionnellement ça valait le coup de l'installer.

Nous nous sommes fait conseiller par le représentant de la chaudière à mazout et nous avons déposé un dossier pour obtenir les autorisations de la commune et les subventions. Le tout nous a pris un mois et demi.

Un conseil: ne vous faites pas livrer le matériel avant d'avoir obtenu les autorisations du canton, sinon les subventions risquent de vous passer sous le nez!

RĂ©sultats:

Nous estimons que l'eau chaude sanitaire que nous consommons est à 90% solaire et qu'elle contribue à 10% du chauffage grâce au 4ème panneau. En plus, on a réduit de moitié notre consommation de bois: plus qu'un stère et demi par an au lieu de 3!

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous questionner. C'est aussi pour ça que nous avons décidé de rejoindre le programme DÉCLICS: pour partager notre expérience.