Selon l’Hebdo, 40% des suisses se disent préoccupés par leur alimentation. Les inquiétudes écologiques et climatiques ainsi que des événements tels que la vache folle ou la grippe aviaire ont réveillé l’attrait pour un mode de production local. Aujourd’hui, nous sommes tous appelé à devenir des «consomm’acteurs», c’est-à-dire des acheteurs responsables. Choisir des produits frais, régionaux et de saison fait partie des actions à privilégier. Tour d’horizon des avantages :

  • La santé avant tout
    Plus les aliments sont frais, plus nous bénéficions de leurs qualités nutritives. Cela signifie également de limiter au maximum les additifs alimentaires.

  • Pour le plaisir
    Les produits locaux et de saison offrent une qualité et une fraicheur incomparable du fait qu’ils profitent d’une maturation optimale obtenue dans des conditions naturelles. En effet, l’utilisation de serres agricoles destinées aux cultures maraîchères est très énergivore ! Et n’oublions pas que c’est aussi l’occasion de faire d’intéressantes (re)découvertes, tels que topinambour, panais ou salsifis par exemple.

  • Pour la garantie de payer un prix juste
    Un produit intégrant dans son prix de vente de bonnes conditions de travail, des procédés de fabrication peu polluants ou une meilleure exploitation des ressources énergétiques peut se révéler plus cher à l’achat. Mais les économies réalisées sur le compte des travailleurs ou de l’environnement se payent parfois plus tard, à un coût souvent plus élevé (délocalisations, impacts sur la santé humaine, disparition de forêts).

  • Pour soutenir l’économie locale
    Manger ce qui pousse chez nous, c’est également encourager les producteurs régionaux, soutenir notre économie locale et préserver notre patrimoine (savoir-faire, diversité des cultures, etc).

  • Par choix environnemental
    En consommant les produits cultivés près de chez nous et de saison, on réduit les distances parcourues par les aliments et les impacts négatifs du transport sur l’environnement. De la même manière, on n’oublie pas d’emporter un cabas pour transporter nos produits.

Sans forcément devenir des locavores et ne s’alimenter que de produits dont l’origine géographique est située à moins de 160 km de nos assiettes, opter pour un mode d’alimentation durable permet un rapprochement entre les producteurs et les consommateurs et contribue à la diminution des émissions de gaz à effet de serre de la chaîne alimentaire, dont 17% sont liés aux transports des produits.

Inscrivez-vous pour relever le défi du mois de septembre !
A gagner : 1 panier de produits frais par semaine pendant 6 mois !

Comment participer?

Vous devez être membre DÉCLICS et connecté pour participer au défi.

1 Cliquez sur le bouton "Participer" ci-dessus
2 Si vous êtes sélectionné, vous recevrez un e-mail de confirmation de l'équipe DÉCLICS
3

Un kit vous sera offert pour vous permettre de relever le défi.

4 En tant que sélectionné, postez votre témoignage au terme de la semaine de test, en y joignant photos ou vidéos démontrant la réussite de votre défi
5 Inscrivez-vous aux prochains défis, si le coeur vous en dit!

Vous n’êtes pas sélectionné? Participez quand-même!

Commentez le témoignage et partagez votre propre expérience. Vous pouvez aussi ajouter des photos ou vidéos dans vos commentaires.

Un cadeau sera tiré au sort parmi tous les participants!

Le témoignage

Témoignage de Eva K., sélectionné comme ménage de référence pour le défi.

C'est avec beaucoup de plaisir que j’ai participé au défi « mangeons local et de saison ». J’achète depuis quelque temps déjà des produits locaux, toujours frais et appétissants auprès de maraîchers. Je vais les vendredis au marché de Pully ainsi qu’au magasin “Terre Vaudoise”. Les samedis, je me rends à la ferme Aebi à Lausanne qui propose des légumes cultivés sur ses terres Lausannoises.

Cette semaine, accompagnée de mon mari, j’ai donc fait mes commissions jeudi et vendredi à Pully et samedi au Marché à la Ferme à l’avenue Victor Ruffy à Lausanne. Nous avons pu y observer des produits du terroir frais, d’excellentes qualités et à un prix comparable à ceux de la Migros ou de la COOP (en tout cas pour les produits que nous avons achetés).

Les points positifs ? Les légumes sont plus frais et croquants ! Sans exagération, les saveurs sont bien meilleures. De plus, nous avons remarqué que nous pouvions les conserver plus longtemps. Nos enfants et petits-enfants viennent régulièrement prendre leur repas à la maison. Ils sont ravis de savoir que les légumes viennent directement de la ferme et en apprécient beaucoup le goût.

En termes d’inconvénients, je citerai les prix parfois supérieurs à ceux des grandes surfaces. Pour une famille nombreuse et modeste, ces prix peuvent être un frein à des achats réguliers ou en nombre.

Comme mentionné, j’ai l’habitude de faire de nombreux achats de produits du terroir. Participer au Défi n’a fait que renforcer ma conviction de consommer de préférence des produits de la région. Je recommande vivement de visiter le Marché à la Ferme à l’avenue Victor Ruffy. Leurs produits sont qualitativement supérieurs, à des prix abordables. Et en plus, ils sont très serviables !

Comments (37)

  1. Roy

Eh bien ce serait un vrai challenge pour notre famille de 5 personnes qui mangeons midi et soir à la maison ;-)

  Pièces jointes
 
  1. couturier

A 4 en famille j'ai un jardin et on tache de manger les choses de saison et je cuisine des choses fraiches tous les jours

  Pièces jointes
 
  1. D'Ippolito

Nous avons un jardin sur lequel nous plantons des légumes. Cet été nous n'avons pas acheté une seule salade ni une seule tomate, poivrons, courgettes, oignons, herbes aromatiques, etc...
Plus frais que ça c'est impossible. De plus nous savons...

Nous avons un jardin sur lequel nous plantons des légumes. Cet été nous n'avons pas acheté une seule salade ni une seule tomate, poivrons, courgettes, oignons, herbes aromatiques, etc...
Plus frais que ça c'est impossible. De plus nous savons exactement ce que nous mangeons. En hiver nous achetons toujours des fruits et légumes de provenance suisse (à l'exception des bananes....).
A l'évidence, nous sommes beaucoup plus responsables de nos actes que nous ne l'étions il y a quelques années. En effet, nous attachons beaucoup d'importance à la provenance de ce que nous mangeons.
Nous sommes enfin conscients que chacun de nous doit apporter sa contribution, aussi petite soit-elle, à la sauvegarde de notre planète.... donc à notre propre sauvegarde.

Lire la suite
  Pièces jointes
 
  1. Delessert    D'Ippolito

Pareil chez nous, on fait chaque année notre jardin potager. Même si j'avoue que je suis la première à râler quand il faut enlever les mauvaises herbes etc..., les légumes sont bien plus goûtus et cela nous permet de varier les sortes chaque année!

  Pièces jointes
 
  1. Gossweiler

Manger sain et local, juste une évidence, aussi bien pour la santé de toute la famille que pour son budget !

  Pièces jointes
 
  1. ecuyer

Nous avons la chance d'habiter à la campagne et pour nous, manger local et de saison, coule de source...

Nos envies culinaires évoluent au fil des saisons....nous sommes en octobre et n'avons plus envie de fraises ou d'asperges :-)

Pour pouvoir...

Nous avons la chance d'habiter à la campagne et pour nous, manger local et de saison, coule de source...

Nos envies culinaires évoluent au fil des saisons....nous sommes en octobre et n'avons plus envie de fraises ou d'asperges :-)

Pour pouvoir savourer des fruits et légumes qui ont du goût, il faut les manger de saison....une fraise acide et verte en décembre...ça n'a aucun sens pour ma petite famille.

Manger local et de saison, c'est non seulement se faire plaisir avec de bons produits mais c'est aussi soutenir nos agriculteurs et cultivateur. Finalement, c'est bénéfique pour tout le monde...

Lire la suite
  Pièces jointes
 
  1. Van Dijken

Bonjour ! Je laisse uniquement un message pour remporter le concours, économiser sur mon budget fruits et du coup aller avec les enfants à EuropaPark. Hormis cela je n'ai pas besoin de défi pour manger sainement. Bonne journée.

  Pièces jointes
 
  1. tauxe

les fruits et les légumes de la ferme il y a rien de meilleur

  Pièces jointes
 
  1. Fressineau

Pour retrouver le goût de ma région ainsi que celui des légumes de saison, le panier du terroir m’offre toute l’excellence de l’authentique.

  Pièces jointes
 
  1. AESCHIMANN

Je suis indépendant et je n'ai pas beaucoup d'argent. J'ai des amis qui ont un jardin près de mon lieu de travail, et souvent, ceux-ci m'apportent des légumes frais et fraîchement cultivé.
Si il me manque quelque chose, je vais chez le maraîché à...

Je suis indépendant et je n'ai pas beaucoup d'argent. J'ai des amis qui ont un jardin près de mon lieu de travail, et souvent, ceux-ci m'apportent des légumes frais et fraîchement cultivé.
Si il me manque quelque chose, je vais chez le maraîché à proximité de chez moi.
Je vis seul depuis quelque temps et j'ai toujours eu l'habitude de cuisiner des produits frais, de saison et locaux. Manger au rythme des saisons fait vivre chaque instant de l'année et nous fait grandir en même temps que passe l'année.
Le goût des légumes frais bien de chez nous est incomparable avec ce que l'on trouve dans les grandes surfaces. Non seulement, financièrement cela ne coûte pas vraiment plus cher, mais ça fait vivre nos jardiniers et paysans. Je les aide à ma façon afin que leurs jardins ne soient pas remplacer par de nouveaux immeubles.

La structure et la grandeur de chaque légume est complètement différente de ceux cultivés sous serres des grande surfaces. Une feuille de salade restera fine et croquante, un brocoli sera beaucoup plus gros et aussi al dente sans être en bouillie. La forme et la dimension des légumes m'importe peu, car le goût est là !

Lire la suite
  Pièces jointes
 
  1. Dépraz

Les fruits et légumes ont des empreintes carbone qui différent selon la période de l'année, ce qui n'est pas forcément intuitif.
Voici une intéressante infographie du magasine Technologist (en anglais malheureusement):

Les fruits et légumes ont des empreintes carbone qui différent selon la période de l'année, ce qui n'est pas forcément intuitif.
Voici une intéressante infographie du magasine Technologist (en anglais malheureusement):
http://www.technologist.eu/wp-content/uploads/2015/06/Carbon.jpg
Cette infographie est également en pièce-jointe.
Bonne lecture!

Lire la suite
  Pièces jointes
 
There are no comments posted here yet
Charger plus