La mobilité douce ? La marche à pied, le vélo, la trottinette ou tout autre engin non motorisé ! Depuis quelques années, Confédération, cantons et communes s’astreignent à promouvoir et renforcer la mobilité douce (MD).

En Suisse, la plus grande partie de la mobilité annuelle par personne, plus précisément 13'600 km, concerne des déplacements sur le territoire national. Le transport individuel motorisé est utilisé pour 50% de la distance annuelle parcourue, l’avion pour 26%, les transports publics pour 19% et la mobilité douce pour 3.7% uniquement. (Source: Office fédéral de la statistique, Microrecensement mobilité et transports 2010).

Mais quels sont les avantages à se déplacer à la force du mollet ? Parcourez notre article.

Vous êtes maintenant prêt/e à vous passer de votre véhicule motorisé pendant une semaine, week-end compris ? A prendre les transports en commun pour les trajets de moyenne et longue distance ? Participez au défi «Encourageons la mobilité douce ! » et gagnez une carte cadeau CFF d’une valeur de CHF 200.- ! Pour vous inscrire, cliquez sur le bouton "Participer" (marche à suivre ci-dessous). Si vous êtes sélectionné, nous vous communiquerons quelques bons tuyaux pour vous aider à relever ce défi. Au terme de la semaine, envoyez-nous votre témoignage (moyens de transport utilisés ? les avantages ? les points négatifs ?…) en y joignant photos et/ou vidéos et recevez votre carte cadeau CFF de CHF 200.- !

Comment participer?

Vous devez être membre DÉCLICS et connecté pour participer au défi.

1 Cliquez sur le bouton "Participer" ci-dessous
2 Si vous êtes sélectionné, vous recevrez un e-mail de confirmation de l'équipe DÉCLICS
3

En tant que sélectionné, postez votre témoignage au terme de la semaine de test, en y joignant photos ou vidéos démontrant la réussite de votre défi

4 Inscrivez-vous aux prochains défis, si le coeur vous en dit!
   

 

Le témoignage

Etant très proche de la nature et essayant de la préserver au maximum selon mes capacités, je me suis donc inscrit à ce défi.

Il s’agissait donc, pour moi, d’utiliser uniquement les transports publics et mes pieds pour me déplacer. Chose très facile, pour moi, je l’avoue, vu que c’est ce que je fais le plus souvent !

Je réside dans le Jura Nord-Vaudois, et je suis Technicien du spectacle, donc je me déplace beaucoup pour mon travail. Je n’ai eu aucuns problèmes à le faire, sinon le fait que certains soirs, je finis très tard le travail et que mon dernier train est à 23h45. Mais ce n’est pas grave, je profite de la nuit pour faire des petites balades au bord du lac de Neuchâtel, et je rentre avec le premier train du matin, qui est toujours très calme.

Défi no 13 Image 1

Autrement, aux heures dites « de pointe », nous avons une cadence toutes les 30 minutes, donc aucun problèmes pour me déplacer jusqu’à mes divers lieux de travail. Il me faut entre 1h et 2h30 pour m’y rendre, mais j’en profite pour m’occuper des divers plans de montage de structures, éclairages et son de la prestation où j’officie. Et je profite également du paysage !

Défi no 13 Image 3

Défi no 13 Image 2

Défi no 13 Image 4

Et puis, pour descendre de ma montagne, rien de plus beau qu’une magnifique vue depuis le Balcon du Jura !

Défi no 13 Image 5

Autrement, j’utilise la mobilité douce, donc mes jambes également pour de très grandes promenades avec mes 3 chiens, notre région s’y prêtant à merveille ! Je marche plusieurs heures avec eux, et ils sont contents de rentrer quand même à la maison, mais restent dans mon jardin quand le temps s’y prête, avec plaisir !

Défi no 13 Image 6

Et pour faire mes courses, j’utilise également mes jambes, cela fait un bien fou et me permets de rester en forme, les magasins se trouvent à environ 1,5km de l’endroit où je réside. Et pour transporter toutes mes courses, et bien, j’utilise, ce que mes amis appelle « le chariot de Mamie », mais Ô combien très utile !

Défi no 13 Image 7

Donc pour moi, je terminerais en considérant qu'il n'y a presque que des avantages d'utiliser les transports publics, hormis le fait que des fois je reste à quai car je n'ai plus de moyen de transport. Dans les TP, l'avantage est pour moi considérable, pas besoin de stresser comme en voiture, il n'est pas nécessaire d'être attentif et d'avoir les yeux rivés sur la route, le compteur!

Commentaires (19)

Charger les commentaires précédents
  • leopard1986

    On sent une certaine approche en harmonie avec la nature, la recherche des petits bonheurs en toute simplicité. Un certain détachement même.

    Je ne peux qu'apprécier la manière fort intéressante comment Sébastien allie les contraintes et les avantages. Utilisant son temps en TP pour organiser son travail tout en faisant bonne figure en se promenant lorsqu'il n'est plus possible de circuler tard le soir ou tôt le matin.

  • joe-monto

    Bravo à lui

  • Fanny0044

    C'est très bien de le faire mais pas toujours possible malheureusement... Personnellement, si je ne prenais pas la voiture, je perdrais plus d' 1h30 par jour. J'espère que les transports se développeront plus pour encourager à les prendre. Sinon, les courses à pied, c'est top, en plus ça fait les muscles!

  • Nours

    Un témoignage vraiment sympa!
    Ce qui est encore difficile, c'est d'être obligé de se déplacer en transports publics aux heures de pointes et d' être les uns sur les autres... Là il y a aussi du stress...

  • mordillo

    c'est une bonne initiative, meme si ce n'est pas toujours applicable à tout le monde

  • aalliixx

    Très beau témoignage, on ressent vraiment qu'il est en harmonie avec son mode de vie, il me donne envie aussi d'essayer mais par chez nous, il y a encore du travail à faire dans le domaine des transports publique car il me faut déjà 25 bonnes minutes, avec le car postale, pour arriver à la gare la plus proche et après prendre le train ... Donc je ne suis pas contre mais il faudrait quelques petites améliorations :) !

  • Jourson

    Très bel exemple! Je pratique moi aussi par choix les déplacements à pieds et en train, et le temps "perdu" est en fait mis à profit pour avancer le travail, sans le stress de la route.

  • paddy73

    Bel exemple, à suivre! pas si difficile.

  • Mumuc

    Bravo Sébastien pour ce magnifique défi. Durant des années, j'utilisais uniquement ma voiture. Aujourd'hui, c'est l'inverse j'utilise uniquement les transports publics car je ne subis plus les interminables bouchons, je ne perds pas de temps à me parquer et j'ai le plaisir durant les trajets de pouvoir lire, écouter de la musique ou autres, des instants de détente que je ne pouvais pas avoir au volant de ma voiture, quelle liberté !

  • lichteli

    Bravo Sébastien.
    Je me retrouve dans certains de vos commentaires et j'essaie d'utiliser encore mieux mes jambes, les transports publics et mon vélo....électrique..... ;-)