En Suisse, chaque personne produit 649 kg de déchets par an. Un tiers finit aux ordures ménagères, soit environ 300 kg par habitant. Cela représente un repas par jour et par personne. A l’échelle planétaire, un tiers de la nourriture mondiale disponible est jetée… Mais nous pouvons tous agir !

Alors comment pouvons-nous lutter contre le gaspillage dans nos foyers ? Parcourez notre article et ses 10 astuces !

Vous êtes maintenant prêt/e à suivre ces bons conseils et surtout, à nous transmettre les vôtres ? Participez au défi « Halte au gaspillage alimentaire » et gagnez un bon de CHF 300.- à faire valoir sur VitaVerDura, une plateforme d’e-commerce offrant un large choix de produits sains et de la région, livrés à domicile !

Comment participer ? Le défi se tient sur une semaine et consiste à ne jeter aucun aliment. Il vous sera également demandé de nous livrer votre meilleure recette pour accommoder les restes. Au terme de la semaine, envoyez-nous votre témoignage (planification de vos menus ? Liste de course ? Réorganisation de votre frigo ? Quelles ont été les difficultés ? etc.) en y joignant photos et/ou vidéos et recevez votre carte cadeau de CHF 300.- !

Bonne chance !

Comment participer?

Vous devez être membre DÉCLICS et connecté pour participer au défi.

1 Cliquez sur le bouton "Participer" ci-dessous
2 Si vous êtes sélectionné, vous recevrez un e-mail de confirmation de l'équipe DÉCLICS
3

Un kit vous sera offert pour vous permettre de relever le défi.

4 En tant que sélectionné, postez votre témoignage au terme de la semaine de test, en y joignant photos ou vidéos démontrant la réussite de votre défi
5 Inscrivez-vous aux prochains défis, si le coeur vous en dit!

Vous n’êtes pas sélectionné? Participez quand même!

Commentez le témoignage et partagez votre propre expérience. Vous pouvez aussi ajouter des photos ou vidéos dans vos commentaires.

Un cadeau sera tiré au sort parmi tous les participants!

Le témoignage

Témoignage d’Anne M.

Profil : ménage de 5 personnes
Lieu : Grand-Lancy

Nous avons été sélectionnés pour participer au défi du mois « Halte au gaspillage alimentaire ».

C’est un réel défi pour nous. Avec trois enfants et des courses mensuelles complétées hebdomadairement, nous devons bien reconnaître que le gaspillage fait partie de notre quotidien. Nous avons donc particulièrement prêté attention aux dates de péremption afin de limiter le gaspillage.

Nous avons débuté le défi mercredi, jour des courses. Tout d’abord, nous avons contrôlé ce qu’il restait dans le frigo, dans les placards ainsi que la place qu’il restait dans le congélateur. Ensuite, nous avons établis un plan des menus de la semaine.

 

Semaine du 21 septembre Midi Soir
Mercredi Repas à l’extérieur Steak haché et pâtes au beurre
Jeudi Pâtes au saumon (avec les restes de pâtes) Roti et purée
Vendredi Boulettes de viande hachées façon Hachi Permentier (avec les restes de purée) Pizza party
Samedi Emincée de poulet curry et riz blanc Soirée raclette
Dimanche Poulet en croûte de sel, frites et salade de carottes Poêlée de riz (reste de poulet avec dés de fromage à raclette)
Lundi   Tomates farcies et semoule de couscous
Mardi   Pizza maison

 

Nous avons fait nos petites courses en fonction. A noter que nous avons choisi d’acheter nos fruits et légumes à l’association des maraîchers du canton, produits de la région et frais, mais surtout plus goûteux. Nous trouvons aussi qu’ils se conservent mieux.

Le gaspillage du pain… un défi en soi ! Soit, nous en achetons et personne ne le mange, soit tout le monde en veut, alors que nous n’en avons pas… Nous avons donc choisi d’acheter du pain « longue conservation ». Nous avons ainsi du pain pour 2 jours ou pour une semaine, mais qui ne durcit plus. Terminée la balade du dimanche pour nourrir les canards du Léman…

 

Pain

 

Les yaourts restant ont été placés devant afin de les manger en priorité, les yaourts fraîchement achetés ont été placés à l’arrière (ça ne plaît pas forcément à nos enfants qui aimeraient les derniers choisis au magasin !).

Quelques bananes pourrissent, noircissent, mais… interdiction de jeter ! Nous les avons donc transformées en bananes poêlées, un excellent dessert pour nos petites bouches affamées.

 

Bananes poêlées

 

Pareils, nous avons cuit des pâtes pour « tout le quartier »… Le lendemain, nous les avons donc accommodées avec du saumon fumé et voilà, un bon petit plat.

Ma recette de pâtes au saumon :

  • Faire chauffer le reste de pâtes dans un poêle
  • Ajouter :
    • Du saumon fumé coupé en petits morceaux
    • De la crème liquide
    • Du parmesan
  • Faire chauffer afin que la crème prenne (5-10 minutes)
  • Bon appétit !

 

Pâtes au saumon

 

Tiens ! Les œufs ont une date limite. Je les plonge dans l’eau froide. Ils sont encore mangeables mais de première fraîcheur. Je garde le blanc, j’y ajoute une touche de colorant et voici une petite fournée de meringues colorées qui ont ravis tout le monde.

Bilan de cette semaine : J’avoue que ce qui m’a beaucoup aidée à lutter contre le gaspillage est d’apporter les restes du soir à mon travail pour le repas de midi. Je ne peux que reconnaître que c’est bien meilleur qu’un banal sandwich et tellement moins cher !

Au terme de cette semaine, nous dressons le bilan :

  • Dresser un inventaire (frigo, congélateur, placards)
  • Etablir le menu de la semaine
  • Partir en courses avec une liste afin de ne pas trop acheter
  • Acheter en contrôlant systématiquement les dates de péremption
  • Adapter les restes. Une tonne de recette existent
  • Penser « congeler » au lieu de jeter

Durant cette semaine, nous avons été simplement plus organisés et nous avons bien moins jeté !

Comments (4)

  1. Rosset

Il est plus facile de faire des plats avec des restes quand on a une grande famille. J'ai 5 enfants, donc je prévois en quantité tout ce qui est féculents (sauf pdt) et je garde les restes au frigo ou au congélateur. On gagne beaucoup de temps...

Il est plus facile de faire des plats avec des restes quand on a une grande famille. J'ai 5 enfants, donc je prévois en quantité tout ce qui est féculents (sauf pdt) et je garde les restes au frigo ou au congélateur. On gagne beaucoup de temps ainsi et on évite les éternels ''reste pas assez pour un repas''. Avec un petit congélateur c'est encore plus facile, et je profite des ventes à prix réduits en fin de journée dans les supermarchés. Par contre ici c'est le même problème pour le pain....ou tout le monde en veut, ou personne...du coup recyclage de celui-ci en croutes dorées ou gratin de pain (simple et tout le monde aime). Par contre je n'arrive pas à me faire à l'idée d'établir une liste complète pour la semaine, car je préfère choisir au jour le jour, en fonction des envies...parfois c'est un peu compliqué... bravo pour votre exemple et continuons à faire attention à ne pas gaspiller ce que la terre nous offre. Belle journée à vous.

Lire la suite
  Pièces jointes
 
  1. Magliocco

Je trouve que cette famille a bien géré ses courses. Le fait d'adapter les restes est un geste évident à conserver. De plus, l'utilisation régulière d'un congélateur permet, d'une part, de stocker des plats cuisinés en sauce, des fruits en...

Je trouve que cette famille a bien géré ses courses. Le fait d'adapter les restes est un geste évident à conserver. De plus, l'utilisation régulière d'un congélateur permet, d'une part, de stocker des plats cuisinés en sauce, des fruits en compote ou à transformer en confiture plus tard, etc....

Lire la suite
  Pièces jointes
 
  1. SCHALLER

Je me retrouve dans le témoignage d'Anne, j'ai horreur de jeter de la nourriture alors chez nous on accommode les restes et on abuse de boites en plastique et du congélateur. Les légumes qui commencent à s'abimer finissent en soupe et pour les...

Je me retrouve dans le témoignage d'Anne, j'ai horreur de jeter de la nourriture alors chez nous on accommode les restes et on abuse de boites en plastique et du congélateur. Les légumes qui commencent à s'abimer finissent en soupe et pour les fruits nous optons pour de délicieux crumbles très faciles à faire et délicieux !!!!!

Lire la suite
  Pièces jointes
 
  1. Betto

Ma maman réutilisait toujours nos restes et nous concoctait des plats tout à fait différents! J'essaie de faire de même en utilisant les classiques: pains secs que l'on transforme en croûte dorées, Légume cuit que l'on transforme en soupe, ......

Ma maman réutilisait toujours nos restes et nous concoctait des plats tout à fait différents! J'essaie de faire de même en utilisant les classiques: pains secs que l'on transforme en croûte dorées, Légume cuit que l'on transforme en soupe, ... Investir dans un congélateur nous a été très utile car nous conservons facilement nos légumes d'été du jardin pour l'hiver Un article très intéressant

Lire la suite
  Pièces jointes
 
There are no comments posted here yet