Même si vous ne possédez pas une voiture hybride, il est possible d’économiser l’énergie avec votre véhicule.

Cela porte même un nom : l’éco-conduite.

Il existe trois grands postes d’optimisation dans les voitures :

  • La consommation de carburant, évidemment
  • Mais aussi, les émissions de CO2
  • Et l’usure du véhicule.

Bien entretenir son véhicule permet déjà d’économiser et d’allonger sa durée de vie comme vérifier régulièrement la pression des pneus ou éviter les galeries sur le toit par exemple. Saviez-vous qu’un filtre à air encrassé fait consommer 3% de plus de carburant ?

Ensuite, l’éco-conduite vous permet d’économiser au quotidien grâce à quelques règles simples de conduite comme rouler à bas régime pour les voitures équipées de boites manuelles ou rouler simplement moins vite. Réduire la vitesse de 120 km à 110 km/h sur un parcours de 100km ne vous retarde que de 4 minutes mais permet d’économiser 1 litre de carburant !

Devenez notre ménage de référence pour ce nouveau défi DÉCLICS « éco-conduisons ». Nous vous offrons un cours de 2 heures avec un professionnel d’auto-école agréé éco-conduite.

Ce cours se déroulera le vendredi 27.03 à midi ou le dimanche 29.03 à 10h depuis Morges. Le cours se déroule avec votre véhicule qui doit disposer d’une boîte de vitesse manuelle.

Le programme du cours :

  • 30 minutes de théorie
  • 1 trajet de 30 minutes pour étudier vos habitudes de conduite
  • 1 trajet de 30 minutes avec les principes éco-drive - 30 minutes de débriefing

Si vous êtes intéressé et libre à l’une de ces deux dates, inscrivez-vous ci-dessous et faites-nous part de votre témoignage.

Comment participer?

Vous devez être membre DÉCLICS et connecté pour participer au défi.

1 Cliquez sur le bouton "Participer" ci-dessus
2 Si vous êtes sélectionné, vous recevrez un e-mail de confirmation de l'équipe DÉCLICS
3

Un kit vous sera offert pour vous permettre de relever le défi.

4 En tant que sélectionné, postez votre témoignage au terme de la semaine de test, en y joignant photos ou vidéos démontrant la réussite de votre défi
5 Inscrivez-vous aux prochains défis, si le coeur vous en dit!

Vous n’êtes pas sélectionné? Participez quand-même!

Commentez le témoignage et partagez votre propre expérience. Vous pouvez aussi ajouter des photos ou vidéos dans vos commentaires.

Un cadeau sera tiré au sort parmi tous les participants!

Le témoignage

Déjà inscrit sur la plateforme Déclics depuis quelques temps, je suis tombé un peu par hasard sur le défi d’éco-conduite proposé. Ayant depuis plusieurs années porté un intérêt particulier à la conduite économe, je m’y étais inscrit afin d’en apprendre plus dans ce domaine tout en me disant que ma façon de conduire devait déjà être très économe. Dans le cadre de ce défi, j’ai eu la chance d’avoir été tiré au sort afin de suivre un cours d’éco-conduite avec un professionnel d’auto-école.

Lors de l’achat de ma voiture actuelle en mai 2014, un des critères principaux que je m’étais fixés était d’ailleurs sa consommation d’essence mais aussi son taux d’émission de CO2. Je voulais toutefois une voiture très spacieuse afin de pouvoir charger toutes sortes de matériel encombrant à l’intérieur (en tout cas deux vélos, plusieurs paires de skis, …). Je me suis donc tourné vers une Ford Focus Break de deuxième génération 1.6 TDCi de 110ch émettant 119g/km de CO2 et dont la consommation était annoncée à (respectivement urbain/extra-urbain/mixte): 5.6/3.7/4.5 litres/100 km. Il s’agissait d’une voiture d’occasion qui avait 71'000 km au compteur et ayant été immatriculée en mars 2009.

Ford Focus Break
Figure 1 - Ford Focus Break de deuxième génération

 

Permis de circulation
Figure 2 - Permis de circulation

J’utilise normalement cette voiture pour mes déplacements de longue distance. Lorsqu’il s’agit de rouler en ville, j’en utilise une seconde plus légère et plus pratique à parquer.

Ma conduite avant le cours était déjà très économe selon moi. En effet, avec des pneus d’été (Kumho KH27 195/65 R15 91H), je parvenais à obtenir des consommations moyennes correspondantes voire inférieures à celles annoncées ci-dessus sur de longues distances (environ 500 kilomètres en extra-urbain et plusieurs milliers en mixte), bien qu’à l’achat, le vendeur m’ait dit que la consommation mixte réelle serait plutôt aux alentours de 5.5 à 6 litres/100 km.

J’y parvenais en appliquant les principes suivants:

  • passer très rapidement les rapports supérieurs afin de ne pas monter dans les tours du moteur;
  • utiliser systématiquement le régulateur de vitesse et non la pédale des gaz pour maintenir ma vitesse, même en ville;
  • rouleur la plupart du temps entre 100 et 110 km/h sur les autoroutes;
  • ne pas activer la climatisation automatique quand l’air extérieur est suffisamment froid;
  • augmenter la pression dans mes pneus de 0,5 bar au minimum;
  • laisser de la distance entre la voiture qui me précède et moi afin d’avoir une conduite plus fluide et d’éviter de devoir freiner pour ré accélérer sans cesse;
  • et ne pas charger quelque chose sur le toit quand il y a la place pour le mettre à l’intérieur du véhicule.

Toutefois, les pneus d’hiver (Bridgestone Blizzak LM-32 195/65 R15 91H) ainsi que les températures fraîches relèvent, à mon avis, cette consommation moyenne mixte à environ 5 litres/100 km.

Le cours s’est déroulé en trois étapes:

  1. Le moniteur m’a premièrement demandé de conduire à ma façon sur un parcours représentatif d’environ 35 kilomètres en m’observant sans me faire de remarques.
  2. Après avoir relevé la consommation effectuée sur ce premier parcours, j’ai suivi un cours théorique d’éco-conduite.
  3. J’ai finalement dû refaire le même parcours en appliquant les principes vus lors de la théorie.
    Lors de ce deuxième parcours, le moniteur me donnait également des conseils pratiques.

Les principaux points que j’y ai appris et qui m’ont permis de gagner encore quelques millilitres/100 km par-ci par-là sont:

  • accélérer rapidement;
  • anticiper un maximum les freinages et relâcher les gaz dès que possible pour mettre le moteur en «coupure d’alimentation». Ceci signifie que le moteur est entraîné par l’inertie de la voiture en mouvement. Le moteur ne consomme donc aucun carburant tant que l’embrayage est relevé. Lors de ralentissements, le fait de rétrograder plusieurs fois pour utiliser le frein moteur engendre donc plus de consommation de carburant. Bien qu’économisant certes un peu les freins, cette dernière pratique use plus l’embrayage qui coûte en général plus cher à changer qu’une plaquette de frein...

En reprenant mon véhicule après le cours j’ai aussitôt relevé ma consommation moyenne et remis mon ordinateur de bord à zéro afin d’enregistrer la nouvelle moyenne sur la base de ce que j’avais appris. La consommation moyenne avant le cours était de 5 litres/100 km.

Durant la semaine qui a suivi le cours j’ai tenté d’«infliger» à ma voiture autant de parcours urbains que de trajets sur autoroute afin d’avoir une consommation plus mixte que d’habitude. Toutefois, ayant finalement dû réaliser quelques longs déplacements imprévus, cette consommation est moins mixte qu’espéré. J’ai donc effectué 684 kilomètres durant cette semaine pour une consommation de 4.7 litres/100 km.

Tableau de bord
Figure 3 - Consommation moyenne après la semaine de pratique

Bien que la différence de consommation mixte avant et après le cours soit de 0.3 litres/100 km, la mixité de parcours est discutable et tendrait à réduire encore cette différence.

Jusqu’ici, on pourrait donc se dire que finalement, l’éco-conduite est un peu une pratique de «radin» prêt à tout pour gagner quelques centimes par année, surtout au prix avantageux des carburants ces derniers temps.

Il faut néanmoins mentionner que d’une part, la différence relevée dans mon cas n’est pas flagrante car j’étais initié à cette pratique. Un conducteur non averti pourrait certainement baisser sa consommation bien plus significativement.

D’autre part, le préfix «éco» du mot «éco-conduite» ne fait pas forcément allusion à l’argent. En effet, cette façon de conduire est plus sûre, plus silencieuse et moins stressante, le tout sans renoncer à la vitesse comme le dit la brochure reçue à la suite du cours. En effet, je conduis maintenant de manière plus dynamique qu’avant (en suivant le conseil: accélérer plus rapidement) tout en n’ayant pas augmenté ma consommation de carburant.

Je remercie l’équipe Déclics de Romande Energie pour l’organisation de ce défi ainsi que le moniteur, Monsieur Damian Loriol, pour la qualité et l’efficacité de son cours.


   PLUS D'INFORMATIONS

Comments (4)

  1. Hostettler

Je pratique l'éco-conduite

  Pièces jointes
 
  1. Laurent

Pour ma part, j'essaie aussi de conduire "écolo". Pour économiser de l'essence par exemple, ceci en passant dès que possible la vitesse supérieure pour éviter de monter dans les tours.

Attention cependant à ne pas abuser de cette technique...

Pour ma part, j'essaie aussi de conduire "écolo". Pour économiser de l'essence par exemple, ceci en passant dès que possible la vitesse supérieure pour éviter de monter dans les tours.

Attention cependant à ne pas abuser de cette technique car en sous-régime, votre moteur pourrait s'abîmer, et comme on peut l'imaginer, remplacer un moteur serait bien plus coûteux et mauvais pour l'environnement que les émissions de CO2.

A pratiquer en tout cas!

Lire la suite
  Pièces jointes
 
  1. Page

Je pratique partiellement l'éco-conduite. J'anticipe toujours mais quand il s'agit de freiner, j'ai tendance à utiliser le frein moteur plutôt que de piler avec le pied à fond sur le frein. Un instructeur du TCS nous donne plus de trucs et...

Je pratique partiellement l'éco-conduite. J'anticipe toujours mais quand il s'agit de freiner, j'ai tendance à utiliser le frein moteur plutôt que de piler avec le pied à fond sur le frein. Un instructeur du TCS nous donne plus de trucs et astuces dans la rubrique Electron+ du 23.3: http://www.lfm.ch/podcasts/chronique/electronplus/

Lire la suite
  Pièces jointes
 
  1. Bissat

Merci pour ce témoignage qui va me permettre d'améliorer encore ma conduite "éco" .

  Pièces jointes
 
There are no comments posted here yet