Avec une consommation individuelle moyenne de 150 à 200 litres d’eau par jour, le budget d’eau à l’année pour un foyer de 4 personnes représente une somme non négligeable comprise entre 570 et 800CHF.

Toutefois, grâce à l’eau de pluie, il est possible d’économiser 50% de sa consommation d’eau !

Les 4  grands consommateurs d’eau non potable sont :

 

Nous avons rencontré un charmant couple de propriétaire ayant installé des récupérateurs d’eau d’extérieur hors sol. En emménageant, ils ont tout de suite pensé à allier économies et écologie !

Les 6 atouts des récupérateurs d’eau extérieurs :

  • Eviter le gaspillage de l’eau potable pour arroser le jardin
  • Réduire le budget lié à la consommation d’eau : en été les récupérateurs leurs permettent d’économiser 500 litres d’eau par mois.
  • Choisir parmi une gamme de plus en plus large de récupérateurs : soit en fonction de l’encombrement, de la capacité de stockage, de l’aspect esthétique, avec ou sans robinet intégré…
  • Installer facilement : un trou à percer dans le récupérateur pour y placer le tuyau à l’endroit le plus pratique pour le raccordement à la gouttière puis scier la gouttière pour y intégrer le filtre.
  • Récupérer une eau de bonne qualité grâce à un système de filtrage. Dégagée des salissures et protégée de la lumière, l'eau demeure claire, fraîche et sans odeurs.
  • L’eau de pluie est à la fois gratuite, sans calcaire ni chlore.

Ils nous ont confié s’être renseignés par eux même en magasin pour trouver les récupérateurs d’eau qui correspondaient à leur besoin (encombrement, capacité, esthétique, prix…). Ils ont d’ailleurs remarqué que ce marché s’est bien développé dernièrement,  il existe pléthore de modèles (type amphore etc…).

Leur parti pris : Achat d’un récupérateur esthétique permettant d’y inclure des fleurs pour la façade visible de la maison (capacité de 200l à 300chf) et d’un récupérateur plus volumineux à l’arrière de la maison de couleur identique au mur.

Leur période d'utilisation: Avril à Octobre.

Leurs 4 conseils :

  1. Choisir un récupérateur d’eau avec robinet pour la récupérer facilement dans un arrosoir.
  2. Vider le récupérateur d’eau l’hiver pour éviter le gel.
  3. Nettoyer le filtre au niveau de la gouttière ainsi que le tuyau d’arrivée d’eau 2 fois par an.
  4. Essayé de connecter directement le tuyau d’arrosage au récupérateur d’eau pour arroser le potager légèrement en contrebas, mais l’essai n’est pas concluant.

Il existe des récupérateurs d’eau enterrés qui permettent d’utiliser l’eau récupérée pour la machine à laver et les toilettes. Toutefois, le couple nous recommande d’inclure cette réflexion dès la construction d’une maison. En effet, pour une rénovation ils ont trouvé que l’investissement et les travaux étaient trop importants. D’ailleurs, en Suisse il ne semble pas exister de subventions pour ce type de travaux.

Lorsque leurs amis découvrent ces aménagements ils réagissent tous avec enthousiasme, toutefois beaucoup d’entre eux vivent en appartement et n’ont donc pas pu suivre leur exemple… Mais pourquoi pas vous ?

 Nous leur avons aussi demandé :

Avez-vous d’autres éco gestes ? : «  Nous utilisons des multiprises avec interrupteur pour l’électroménager et le coin TV, ainsi que des ampoules écologiques. Nous avons aussi opté pour un WC visiteurs à lavabo intégré qui fait l’admiration des convives et nous permet de limiter le gaspi d’eau en récupérant l’eau de lavage des mains dans la chasse ».

Avez-vous des astuces à partager ? : « Pour combattre les mauvaises herbes qui poussent sur notre terrasse, nous versons tout simplement de l’eau bouillante sur les mauvaises herbes, laissons sécher et ensuite balayons pour les enlever. Magique et éco-friendly ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous n'êtes pas encore membre DÉCLICS ? Enregistrez-vous vite. C'est gratuit ! Et abonnez-vous aux Actualités par email pour recevoir nos prochains articles.

Aimez la page Facebook de DÉCLICS et dialoguez avec nos experts en ligne!