Même si l’écologie entre de plus en plus dans la tendance, il n’est pas toujours facile de convaincre la plupart des gens à faire le pas pour consommer de manière durable. Lorsqu’il s’agit de faire un changement dans nos habitudes, des inconvénients prennent parfois le dessus et nous dissuadent d’adopter la nouvelle solution. En ce qui concerne le domaine de la construction et plus précisément les panneaux solaires, un argument majeur de ses détracteurs jusqu’à aujourd’hui est son manque d’esthétisme.

Une start-up qui montre la voie

Le 4 septembre a eu lieu la remise du Prix SUD (Start-Up Durable), qui récompense la meilleure start-up dans le domaine du développement durable. C'est à cette occasion que nous avons découvert une solution à cette problématique. Parmi les différents projets novateurs, la société qui l’a finalement emporté s’appelle Solaxess et elle révolutionne l’intégration des panneaux solaires sur les bâtiments !

Des films pour habiller les panneaux

Concrètement, la start-up neuchâteloise développe des films nanotechnologiques colorés qui sont déposés sur les panneaux photovoltaïques. L’architecte ou le maître d’ouvrage a ainsi le choix de la couleur pour que les panneaux s’intègrent parfaitement aux différents matériaux utilisés. « Avec cette solution, nous explique son fondateur, on ne cherche plus à cacher les panneaux solaires sur des endroits non visibles comme les toits, mais ils peuvent être très bien intégrés sur les façades par exemple ».

Petite ombre au tableau, c’est que les panneaux incluant un film de Solaxess sont de 25% à 37% moins efficients que les panneaux photovoltaïques traditionnels. Cependant, cette perte est compensée par la plus grande surface qu’ils peuvent couvrir. Ainsi, avec 50 à 60 mètres carrés de panneaux en façade, les besoins en électricité d’une famille de 4 à 5 personnes sont couverts.

Pour tous les projets

Il faut aussi savoir que ces panneaux ne sont pas seulement mis en place pour les nouvelles constructions, mais également dans le cadre de rénovations. Au cas où l’esthétisme des panneaux freinait certains pour passer au solaire photovoltaïque, ils savent maintenant qu’une solution existe.